Beckett avec et sans Paroles

Beckett
Théâtre Tumulte

En 2008 nous vous invitions déjà à voir et à entendre Beckett et catastrophes aux Caves du Palais.

Six ans ont passé et nous n’avons pas eu le coeur d’attendre une saison de plus (bien que sept soit un chiffre magique) pour retrouver les chefs-d’oeuvre beckettiens.

Nous avons choisi aujourd’hui de vous faire partager trois oeuvres dramatiques qui révèlent des formes, des langages, des absences de dialogue, une variété inouïe que l’on ne pourrait percevoir à la vue d’une seule pièce : un dialogue qui évoque le monologue (Oh les beaux jours), un monologue à deux voix (La dernière bande), (Acte sans paroles 1 et 2) dont les personnages ne sont pas sans rappeler Buster Keaton.

Dossier de presse

Oh les beaux jours : Monique Ditisheim, Jean-Philippe Hoffman

La dernière bande : Jean-Philippe Hoffman

Acte sans paroles : Mario Sancho, Michel Meigniez
Oh les beaux jours
Mise en scène : Samuel Grilli

La dernière bande
Mise en scène : Michel Perrier

Acte sans paroles
Mise en scène : Olivier Nicolas