Festival de Caves : Des idiots nos héros

Ils sont quatre: l’autre et l’un, la mère, le père, évoquent l’événement qui s’est produit cette année là, en 1983. Les paroles des vivants et du mort se succèdent : des chants intimes qui entremêlent le quotidien et les traces du passé. Anaïs Marti et Anne-Laure Sanchez vont au bord d’elles-mêmes et nous font chavirer dans le flot de leurs respirations.

Comédiennes : Anaïs Marty et Anne-Laure Sanchez
Auteur et metteur en scène : Moreau