La Fille Bien Gardée

de Eugène Labiche
par "Les Phénomènes"

Lorsque Eugène Labiche écrit  » La Fille Bien Gardée », en 1850, il n’imagine pas une seconde que 165 ans plus tard les Phénomènes s’en empareront pour en donner la véritable lecture.

Et c’est bien dommage!

Nous eussions aimé confronter notre vision humaniste de cette pièce avec son point de vue d’auteur à succès.
Nous eussions aimé lui faire entrevoir les prolongements politiques de son humour frivole.
Nous eussions enfin aimé nous entendre dire de sa bouche enthousiaste: « Que ne l’interprétez-vous enfin dans sa vraie lumière, cette Fille Bien Gardée! »

Et nous lui aurions répondu « C’est chose faite! ».

« La Fille bien Gardée » raconte l’histoire d’une fillette laissée sous la garde de deux domestiques peu scrupuleux.
Le spectacle raconte aussi l’aventure d’un comédien qui fait feu de tout bois pour incarner et révéler les personnages de la pièce de Labiche, et qui se laisse prendre par l’histoire qu’il est en train de nous présenter, jusqu’à rendre floue la frontière entre le réel et le fictif.
Théâtre d’objets et de masques, comédie burlesque

Sur scène : Christophe Nicolas
Conception:
Zoé Cadotsch, Julien Basler et Christophe Nicolas